Prêts immobiliers

prêts immobiliers

Les conditions de refus des prêts immobiliers

  • Percevoir une allocation de Pôle Emploi
  • Ne pas avoir eu de revenus émanants d’une société depuis 2 ans
  • Percevoir uniquement des dividendes d’une société
  • Avoir des prêts en cours non soldés qui diminueraient votre capacité d’endettement en dessous du prix du bien
  • Ne pas avoir en cash les frais de notaire
  • Des prêts demandés dans des banques étrangères qui ne correspondent pas à votre nationalité

Les conditions d’acceptation des prêts immobiliers

  • En cas de CDI, avoir passé sa période d’essai
  • En cas de sociétés possédées, les sociétés doivent avoir 2 années d’existence et vous avoir versé un salaire durant les 2 dernières années : les salaires figurent sur vos 2 derniers avis d’imposition sur les revenus.
  • En cas de ME (ex AE possédées), la ME doit exister depuis au moins 2 ans et avoir fait une recette cohérente avec le montant du prêt demandé. La recette figure dans vos 2 derniers avis d’imposition sur les revenus. Pour 79 000 € de recette ME chaque année sur 2 ans, le LCL accorde des prêts de 700 000 € sur 25 ans. C’est un exemple.

Est-ce que les 2 solutions de FINANCE TRAINING permettent de débloquer des prêts ?

  • Oui
  • Nous avons un beau retour d’expérience avec le LCL qui accorde des prêts avec nos solutions de 700 000 € sur 25 ans en moyenne par tête.

Faites-vous les créations de SCI et SCPI ?

  • Oui
  • Nous sommes capables de créer des SCPI à plus de 10 têtes avec une capacité d’endettement de plus de 4 millions d’€.
  • Les SCI et SCPI que nous créons ne sont pas redevables d’impôts sur les revenus créés par les loyers perçus.
  • Et nous obtenons des prêts sur les SCI et SCPI avec le LCL également.

https://www.calculatricecredit.com/capacite-emprunt.php